Court métrage – Go Fast Connexion

Go Fast Connexion

Remarquable documentaire de Ladj Ly, vraiment prenant, on y croit, on y croit tellement qu’on en est presque choqué à la fin de découvrir que c’est une réalisation et non pas un documentaire en immersion. Le génie de cet homme réside dans le fait qu’il a choisi des habitants des cités pour jouer le rôle de caïd de cité. Ce qui pourrait être un détail pour certains change toute la donne et fait de cette production un très bon document et non pas une copie de la dizaine de documentaires qui existent déjà sur le sujet.

Pour en revenir à l’histoire, elle-même, c’est l’histoire de Byron, autrement appelé « Le Maire », chef du « ter-ter » dans une cité, à la tête d’une fine équipe qui deal du cannabis. On les observe donc dans un quotidien qu’on pourrait imaginer être le leur. Scènes filmées en caméra cachée, contrôle et interpellation des forces de l’ordre, tir au flashball, insultes et grossièretés à n’en plus finir. C’est aussi la vision de liasses de billets, de kilos de résine de cannabis, de violence qui fascine et qui inquiète à la fois.

Pourtant l’histoire est ponctuée d’humour je pense surtout au moment où un homme vient se plaindre du bruit qu’ils font et qu’ils se répandent en excuses, oubliant qu’ils sont sensés faire peur, que se sont eux les caïds. Ou que l’un d’eux essaye désespérément d’ouvrir un placard au grand damne d’un de ses collègues. De ces moments de silence qui font la vie et qu’on ne retrouve que rarement à l’écran. C’est une belle tranche d’humour et d’autodérision que nous servent ces jeunes de banlieues. Et aussi, je crois, une belle leçon pour les préjugés que l’on peut avoir à leurs sujets.

souscrire